Go to content Go to navigation Go to search

Blue Champagne / Champagne Bleu

Blue Champagne

You’re with him
and the band begins to play

I ask the girl with me
to dance

My arm around her
I pull you to me.

………………………….

Champagne Bleu

Tu es avec lui
et l’orchestre se met à jouer.

J’invite à danser
la fille à côté de moi.

Mon bras autour de sa taille
t’attire vers moi.
……………………..

1990. Traduction: Françoise Parouty

Blue hair / Des cheveux bleus

Blue hair

cerulean blue
with blond streaks
crossing the street.

She mumbles “I hate you”
her head butting the air
as if someone were there.

Published: The New York Quarterly, 1995

…………….

Des cheveux bleus

Des cheveux bleus, bleu ciel
avec des mèches blondes
me frôlent en passant.

Elle marmonne «Je te déteste.»
sa tête se cogne dans le vide
comme s’il y avait quelqu’un.
………………………..

1990. Traduction: Françoise Parouty


Elm Street / Rue des ormes

Lying in bed this morning
I slowly drove through my mind.
There were no accidents
no pothole bumps, no DE-
TOUR signs, blaring horns
just life in a quiet line
like the elms along the sidewalk.

At my desk, the trees
vanish.
I speed, wreck things
with words.
Elm Street splinters
my phrases crash.

Published: Mudfish, ‘92

……………………..

Couché dans mon lit ce matin
je conduisais lentement dans ma tête.
Il n’y avait pas d’accidents
pas de nids de poule, pas de panneaux
DEVIATION, pas de klaxons bruyants
seule la vie alignée tranquille
comme les ormes au bord du trottoir.

Assis à mon bureau, les arbres
disparaissent.
J’accélère, démolis tout
avec mes mots.
Les ormes volent en éclats.
Mes phrases s’écrasent.
………………………………

1990. Traduction: Françoise Parouty)


From the airshaft / Du rebord de ma fenêtre

From the airshaft

the wild beat
of pigeon wings

breaks in
like a strange voice

high-pitched & dry
almost human.

I want to pin it
down, make it mine

cage it
in this measured place.

Why should I lose it
to the flapping

of wings?
………………..

Du rebord de ma fenêtre

le battement sauvage
des ailes de pigeons

entre dans ma chambre
comme une voix étrange

d’un son haut et sec
presque humain.

Je veux le piéger
le faire mien

le mettre en cage
dans cet endroit confiné.

Pourquoi le perdrais-je
dans un coup

d’ailes ?
…………………..

1990. Traduction: Françoise Parouty


Plymouth Rock / Le Rocher de Plymouth

Plymouth Rock

Older than the natives
it is slowly stolen

by pilgrims in buses,
trains, and  S.U.V.’s

chips of it taken
to distant suburbs

to mantels
above cozy fires crackling,

crackling far from the sound
of cold waves breaking

of ships arriving

chips of history
somewhere dry

among shells
from other shores.
……………………………

Le Rocher de Plymouth

Plus vieux que les indigènes
il est peu à peu dérobé

par des pèlerins en train,
en autobus, en Mercedes,

des fragments emportés
vers des banlieues lointaines

sur des cheminées
au-dessus de feux douillets

crépitant
loin du son

de froides vagues
qui se brisent

des bateaux
qui arrivent.

Des fragments d’histoire
quelque part desséchés

parmi des coquillages
d’autres rivages.

1990. Traduction: Françoise Parouty
Publié: Liqueur 44. No75, 2008


Points of View / Points de Vue

Points of View

On rooftops in Chokwe people watch
dark clouds approach.

A food expert in New York says
“Be sure to plan each meal in advance.

Water fills the African Village:
the fields become lakes.

“Fish, nuts, and Basmati rice
are good for you.

A helicopter lifts an old woman
through the air.

“Small portions of dessert
permissible.

Bloated cows float by
bone-thin children stare

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

…………………………………

Points de Vue

Sur les toits de Chokwe les gens regardent
s’approcher de sombres nuages.

A New York un expert en nutrition déclare :
« Soyez sûr de prévoir chaque repas à l’avance. »

L’eau envahit le Village Africain
les champs deviennent des lacs.

« Le poisson, les noix et le riz Basmati
sont excellents pour la santé. »

Un hélicoptère emporte une vieille femme
dans les airs.

« Petites portions de dessert
autorisées. »

Des vaches enflées flottent.
Des enfants squelettiques me dévisagent.

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

1990
Traduction: Françoise Parouty
Publié: Comme Ça et Autrement, 2000
Tarabuste Editions, 2007


Silent Onions / Oignons silencieux

Silent Onions

Such good citizens
in their basket of cane
woven tight

these bumpkins
full-blown, uprooted
tearful and bald

but so well-behaved
in their  thin white aprons
below a harsh light

some waiting alone
some gently touching
the slicing knife.
………………………

Oignons Silencieux

Quels bons citoyens
dans leurs panier d’osier
finement tressé

ces rustauds
épanouis, déracinés
éplorés et chauves

mais très sages
en leur mince tablier blanc
sous une lumière crue

les uns attendent seuls
les autres frôlent en douceur
le couteau à découper.
…………………………..

1996, 2009. Traduction: Françoise Parouty