Go to content Go to navigation Go to search

Getting ready / Prêt à partir

Getting ready

My mind flies out
of here

dives
down flights of stairs

glides
to the stoop

to the pigeon
standing there yesterday

on one foot
its wings vibrating

about to take off.

Written: 1985
Published: Lillyput, 1993

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

……………………………

Prêt à partir

mon esprit s’envole
hors d’ici

plonge
dans les escaliers

glisse
jusqu’au perron

jusqu’au pigeon
qui s’y tenait hier

sur une patte
vibrant des ailes

prêt à décoller
……………………….

Écrit: 1985. Traduction: Françoise Parouty
Publié: Tarabuste Éditions 2007

One Continent /Un Seul Continent

One Continent

Standing still, I sail from one of your postcards
to the next one on my wall, to islands
in the Ionian Sea surrounded by plaster.

“We changed our course because of weather:
a heavy swell, waterspouts, a broken rudder.
We hope to be in Corfu by mid-October.”

My mind turns, sees the world
in small pieces of Time, anchoring
the Past to the Present —
no oceans, no years between us.
……………………………………
Un Seul Continent

Je navigue immobile, de l’une de tes cartes postales
à l’autre sur le mur, vers les îles de la mer Ionienne
entourées de plâtre.

” Avons changé de cap en raison du temps:
forte houle, trombes d’eau,  gouvernail brisé.
Pensons être à Corfou à la mi-Octobre.”

“Mon esprit retourne en arrière, voit le monde…..
en petites fractions de temps
avant d’ancrer le Passé au Présent —
Plus d’océans ni d’années entre nous.

2010. Traduction: Françoise Parouty.

Mice / Les souris

The scratching
in the dark
louder
each time
I move.

The wall presses
against my nose.
My nails
thicken with plaster
my hands
with fur.

1995; 2010

Les souris

Un grattement
dans l’obscurité
plus fort
chaque fois
que je bouge.

Le mur m’écrase
le nez.
mes ongles
s’épaississent de plâtre
mes mains se couvrent
de  fourrure.

1995; 2010
Traduction: Françoise Parouty

Outside / À l’extérieur

the sky seems to wait
its white clouds, motionless:

a man picks his lunch
from the trash near the café

at my table
I pick mine.

2009
……………………….

À l’extérieur

le ciel semble attendre
ses nuages blancs, immobiles :

un homme choisit son déjeuner
dans la poubelle près du café

à ma table
je choisis le mien.
………………..

Ecrit: 2009
Traduction: Françoise Parouty

On the Subway / Dans le metro

On the Subway

the laughter of the stranger
beside me
brings back your laughter

your laughter long ago
and now.

……………….

Dans le métro

le rire de l’inconnue
â côté de moi
me rappelle ton rire

ton rire d’antan
à aujourd’hui.
………………….

2009
Traduction: Françoise Parouty

Skaters / Les Patineurs

Alone
on ice

turning
turning

around
around

you look
at no one.

Turning
turning

around
around

I leap
with you.
…………………

Les patineurs

Seule
sur la glace

tu tourne
tourne

en rond
sans fin.

Tu ne regarde
personne.

Tu tourne
tourne

en rond
sans fin.

Je m’élance
après toi.
……………………..

2008
Traduction: Françoise Parouty



Any moment now / A tout moment

Any moment now
I’m going to forget
who I am.

I’m going to disappear
into these words
be someone else

any moment now
maybe.
………………………

A tout moment
je vais oublier
qui je suis

je vais disparaître
entre ces mots
devenir quelqu’un d’autre

à tout moment
peut-être.

………………………….

2007 Publié: Comme en Poésie 2009
Traduction: Françoise Parouty

Intersection / Croisement

Approaching the crosswalk
you slowly drive forward
your eyes on me:

I start to cross.
You stop.

Rush-hour cars behind you
begin to honk:
the loud sound pushing you

pushes me.
……………………

En approchant du passage clouté
vous conduisez lentement
vos yeux rivés sur moi :

Je traverse devant vous.
Vous vous arrêtez.

Derrière vous des voitures pressées
se mettent à klaxonner :
le grand bruit qui vous pousse

me pousse aussi.
………………………………

2007
Traduction: Françoise Parouty


Almost / Presque

Through the polite applause
I step onto the stage.

Thank you, I say.
Thank you all for being here.

I can’t see anyone:
the overhead light blinds me.

I begin reading.
The character in my poem

sounds like me
and not like me.

Here
and not here

I’m someone else—
almost.

………………………..

Presque

Au milieu des applaudissements polis
j’entre en scène.

Je dis Merci.
Je vous remercie d’être venus.

Je ne vois personne
l’éclairage m’aveugle.

Je commence à lire.
Le personnage dans mon poème

parle à la fois comme moi
et pas comme moi.

Ici
et ailleurs

Je  suis quelqu’un d’autre—
presque.
…………………..

2005. Traduction: Françoise Parouty

In the Paper Today / Dans le journal d’aujourd’hui

In the paper today
the photo of a child
with blood on her face
sticks to my mind,
pops up without warning.

I can’t stop her:
her eyes see through me
as if she’s my child
from Baghdad, Jerusalem
Rafah, Sderot….
…………………………

Dans le journal d’aujourd’hui
la photo d’une petite fille
du sang sur le visage
colle à mon esprit,
surgit sans prévenir.

Je ne peux pas l’empêcher :
ses yeux me transpercent
comme si c’était mon enfant
de Bagdad, de Jerusalem,
Rafah, Sderot….

………………………….

2005. 2009. Traduction: Françoise Parouty
Publié: Liqueur 44, No.81, 2006



« Previous Entries